Dis-moi dix mots

Bouquet

Le Bouquet d'Anchise

Oh Clio, inspire-moi ta connaissance que je puisse conter l'histoire du brave Anchise le séducteur amoureux.

Un jour Aphrodite, alors qu'elle était libérée de ses vœux avec l'Ambidextre Héphaïstos, mit son amour en jeu. De multiples prétendants accoururent pour se lier à la Déesse Cythérée la magnifique. Tous se munirent d'innombrables cadeaux. Certains apportèrent des chevaux, d'autres des parfums et des épices venant de toutes les contrées : de l'orient jusqu'à l'occident. Ils se parèrent de joyaux et de somptueuses étoffes de telle sorte qu'ils apparaissaient comme des immortels.
Seul Anchise paraissait simple et humble. Elle leur imposa cette loi : « Je ne dois appartenir qu'à un homme humble, digne et riche d'esprit. C'est ainsi que celui qui me fera le plus beau présent recevra ma main. ». Chaque prétendant arriva avec les bras chargés de toutes sortes de cadeaux. La belle Aphrodite refusa un à un tous les présents. Mais l'un d'eux se présenta muni d'un humble bouquet de fleurs, ce fut Anchise cet ingénieux et vertueux homme de Troie. Il avait été inspiré par la beauté d'Aphrodite et en apercevant un bosquet, il pensa à un cadeau original et sublime.

Aphrodite fut surprise par ce présent et demanda des explications à Anchise. Il répondit en ces termes : « En voyant ce massif de fleurs, cela m'a inspiré un présent pour vous; ce bouquet est plus beau que tous les joyaux de la terre, elles valent mille fois des armes, des étoffes superbes et lointaines. Ce bouquet est comme vous : beau et unique. » La sublime Cythérée fut comblée par ce discours magnifiquement mené. Elle accepta le bouquet et ce fut Anchise le vainqueur bien heureux du concours.

Enée, le fondateur de la dynastie de Rome, fut le fruit de cette union consommée entre la Déesse et Anchise.

  • Menuge Enzo
  • Trabon Samuel