Littérature

Contre la barbarie,1925-1948

erika-e-klaus mannKlaus, fils de Thomas Mann, fut un intraitable contempteur du nazisme. Ses articles vibrent d'une salutaire indignation. Les soixante-sept textes qui composent cet essai révèlent l'esprit visionnaire de ce grand intellectuel allemand qui sut bien avant beaucoup décrypter le régime hitlérien. Ce dandy fêtard, homosexuel, trop turbulent aux yeux du "Zauberer", son père Thomas Mann, prix Nobel de littérature en 1929, sut se montrer dans cet essai lucide, courageux et intransigeant face à l'intolérance.

A lire d'urgence !

Titre : Contre la barbarie,1925-1948
Genre : Essai
Auteur : Klaus Mann
Editeur : Phébus

Le voyage dans le passé
Correspondance, 1932-1942

zweigAmi de S.Freud, du poète E. Verhaeren, de Romain Rolland et traducteur de Verlaine, ce grand écrivain viennois, contemporain de Gustav Mahler est probablement l'un des grands nouvellistes et romanciers du vingtième siècle, un essayiste aussi à qui l'on doit des études remarquables sur Erasme, DostoÏevski, TolstoÏ ou Nietsche. Témoin de l'éffondrement de l'Europe cosmopolite et humaniste d'avant 1914, de la montée du nazisme et de la haine antisémite, Zweig nous livre dans cet ouvrage et dans le dernier tome de sa correspondace, couvrant les 10 dernières années de sa vie (de 1932 à 1942) une réflexion profonde sous forme de lettres adressées à Richard Strauss, ou au romancier Franz Werfel, entre autres, sur son sentiment d'impuissance face au déchaînement de la violence et de l'intolérance, face au naufrage spirituel de l'Europe.

Titre : Le voyage dans le passé
Correspondance, 1932-1942
Genre : Roman
Auteur : Stefan Zweig
Editeur : Grasset

L'opération Walkyrie

stauffenberggL'histoire d'un attentat manqué contre Hitler. Les conjurés du 20 Juillet 1944 n'étaient qu'une vingtaine, essentiellement issus de la noblesse, très représentée dans la haute hierarchie de l'armée allemande. Conservateurs catholiques et protestants, libre penseurs, allergiques à l'idéologie nazie, tous rejetaient la doctrine raciale et la haine idéologique, épicentres du nazisme. Claus Stauffenberg fut la principale figure de ce groupement, un prince, un homme extraordinaire qui ne dira rien jusqu'à son exécution. Avec son execution et celle de quelques autres (entre 5000 et 6000 adversaires politiques par la suite) la Gestapo réussit à liquider toute une élite.

Titre : L'opération Walkyrie
Auteur : Jean-Paul Picaper
Editeur : L'Archipel

Université Populaire de Caen

OnfrayEn vingt ans et trente livres, après avoir claqué la porte de la Sorbonne et des dissertations Michel Onfray s'est imposé comme l'un des penseurs les plus singuliers de sa génération, prônant l'hédonisme, l'utilitarisme, l'athéisme, il pourfend l'idéalisme, les religions et la philosophie des techniciens. Découvrez ses interventions radiophoniques passionantes diffusées généralement du 24 juillet au 24 août dans le cadre de l'Université populaire de Caen depuis plusieurs années en direct sur France Inter tous les jours de 19 à 20 H.
L'été 2008 était consacré en grande partie à Schopenhauer : Né à Dantzig en 1788 Schopenhauer a la réputation d'être un philosophe pessimiste. Mais si selon lui, la vie engendre sa propre souffrance, le penseur propose des remèdes et offre un réconfort à l'absurdité de la condition humaine : l'art et le détachement du "vouloir-vivre".Vous trouverez sur le site Michelonfray.fr cet enregistrement et vous découvrirez sa façon lumineuse, claire, simple de s'exprimer sur des sujets relativement austères. Bref, un cours d'Onfray, c'est un style, une manière d'être et surtout quelqu'un qui vous fait aimer la philo, qui vous invite à réfléchir et qui vous rend intelligent.